Actualités
15 décembre 2021

Entretien avec Fabien Lemoine, docteur en psychologie sociale à l’Université de Rennes

Fabien Lemoine, docteur en psychologie sociale à l’Université de Rennes, et membre de l’équipe de recherche du projet REMPAR Ehpad, a étudié en profondeur la posture des directeurs devant les recommandations publiques durant la première vague. L’occasion de prendre un peu de recul sur le rapport des établissements à l’autorité.

Le Journal du Médecin Coordonnateur : Qu’est-ce qui vous a poussé à analyser le comportement des directeurs d’Ehpad vis-à-vis des recommandations publiques durant la crise ?

Fabien Lemoine : Ces données collectées rentrent dans le cadre d’une étude plus large, le projet REMPAR Ehpad mené par le CHU de Rennes. Celui-ci vise à analyser rétrospectivement les facteurs associés à une moindre extension de l’épidémie en Ehpad. Au total, 231 Ehpad bretons ont répondu à un questionnaire et 21 à des entretiens semi-directifs entre juin et août 2020. Après avoir étudié les facteurs de propagation du virus au regard des choix organisationnels des établissements, nous nous sommes penchés sur les réactions des directions aux recommandations gouvernementales durant la phase épidémique du printemps 2020. Certains des témoignages recueillis sur ce sujet ont en effet questionné le psychosociologue que je suis, d’où cette étude.

Pour lire l'intégralité de cet article,vous devez être abonné
au magazine Le Journal du Médecin Coordonnateur :
Déjà abonné ? Connectez-vous

Rejoignez la communauté de nos abonnés
et retrouvez quotidiennement les actus et le meilleur de l'information du secteur !
ABONNEZ-VOUS

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire