Actualités
15 février 2021

Entretien avec Claude Delpuech

Le Journal du Médecin Coordonnateur : Dès le 21 décembre, le CCNE avait souligné l’importance d’élaborer un cadre éthique solide pour la campagne de vaccination. Cette exigence est-elle tenable, au regard de la situation d’urgence sanitaire dans laquelle se trouvent de nombreux Ehpad ? Claude Delpuech : Il est vrai que la circulation active du virus […]

Le Journal du Médecin Coordonnateur : Dès le 21 décembre, le CCNE avait souligné l’importance d’élaborer un cadre éthique solide pour la campagne de vaccination. Cette exigence est-elle tenable, au regard de la situation d’urgence sanitaire dans laquelle se trouvent de nombreux Ehpad ?

Claude Delpuech : Il est vrai que la circulation active du virus dans notre pays a de quoi inquiéter et que dans ce contexte les Ehpad sont dans une forme d’urgence. Il faut reconnaître également que le protocole de vaccination peut apparaître comme lourd, en grande partie à cause des contraintes logistiques et de son aspect chronophage, pour ce qui concerne le recueil du consentement des résidents. Mais il faut rappeler que ce dernier est dissocié temporellement de l’acte vaccinal et qu’il peut être très rapide à élaborer pour des résidents réceptifs, plus long pour des patients présentant des troubles cognitifs.

Pour lire l'intégralité de cet article,vous devez être abonné
au magazine Le Journal du Médecin Coordonnateur :
Déjà abonné ? Connectez-vous

Rejoignez la communauté de nos abonnés
et retrouvez quotidiennement les actus et le meilleur de l'information du secteur !
ABONNEZ-VOUS

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire