Actualités
5 juin 2019

En Marche vers la loi mais… entre nous

En attendant la nomination d’un rapporteur de ce qui sera la futur projet de loi, les députés de la République en Marche ont constitué un groupe de travail sur le grand âge et l’autonomie.

On y croise notamment les habitués de ces débats comme Audrey Dufeu Schubert (Loire-Atlantique), Monique Iborra (Haute-Garonne), Annie Vidal (Seine-Maritime) ou Olivier Véran (Isère), le rapporteur général du PLFSS mais aussi des noms moins identifiés comme ceux de Thomas Mesnier (Charente), Pascale Fontenel-Personne (Sarthe), Sereine Mauborgne (Var), Marc Delatte (Aisne), Caroline Janvier (Loiret) ou encore de Philippe Chalumeau (Indre-et-Loire) qui, quand il n’est pas député, exerce la profession de médecin coordonnateur en Ehpad.

Il y eut de tout temps à l’Assemblée un groupe de travail transpartisan sur les questions du grand âge. Ici, non seulement, l’opposition n’a pas sa place. Mais même les députés AGIR, pourtant membres de la majorité, dont Agnès Firmin Le Bodo, reconnues par tous comme une des meilleurs spécialistes de ce dossier, ne sont pas conviés. Il faudra donc compter sur le Sénat pour retrouver cette façon, pourtant pas idiote, de travailler tous ensemble.

Partager cet article

Retour aux actualités