Actualités
© REUTERS / BENOIT TESSIER - stock.adobe.com

20 avril 2022

Emmanuel Macron et Marine Le Pen face aux vieux

Les français ont placé le Président de la République sortant et la candidate d’extrême droite, qui a devancé Jean-Luc Mélenchon de près de 400 000 voix, au second tour de l’élection Présidentielle. Si ce duel a déjà eu lieu il y a cinq ans, le contexte politique et les enjeux ne sont pas les mêmes aujourd’hui. À la lumière des nombreux événements qui se sont déroulés ces cinq dernières années et plus encore ces derniers mois, les deux candidats font un certain nombre de propositions pour le grand âge. C’est l’occasion pour le Mensuel de faire le point !

Bande de petits chanceux : on vous a évité cette fois le long inventaire des propositions grand âge des 12 candidats à la présidentielle. D’abord parce que tout cela ne brillait pas par sa pertinence. Ensuite parce que le sujet ne prenait à peine que quelques lignes quand il était abordé. Enfin parce que connaître les propositions d’un.e candidat.e qui ne sera pas élu.e comporte, convenons-en, un intérêt modéré. Un mot pourtant sur les deux finalistes même si, à la réception de ce Mensuel, vous devriez normalement savoir qui est sorti victorieux de ce duel.

Mais un constat apparaît évident : la question du grand âge n’aura pas dans cette campagne franchi le mur du son alors même que le pays vient de connaître une crise sanitaire qui a provoqué le décès de dizaines de milliers de personnes âgées et une crise médiatique autour de l’affaire Orpéa.

Pour lire l'intégralité de cet article,vous devez être abonné
au magazine Le Mensuel des Maisons de Retraite :
Déjà abonné ? Connectez-vous

Rejoignez la communauté de nos abonnés
et retrouvez quotidiennement les actus et le meilleur de l'information du secteur !
ABONNEZ-VOUS

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire