Actualités
9 septembre 2019

EIGAS : la peur du gendarme ?

Chaque professionnel de santé a, au moins une fois, connu un évènement indésirable grave lié au soins (EIGAS) et les médecins coordonnateurs ne font pas exception à la règle.

Si ces fameux EIGAS sont inévitables, leur gestion et leur compréhension méritent d’être largement améliorées. Malgré l’ouverture d’un portail de signalement des EIGAS, effectif depuis mars 2017, les professionnels ne signalent pas toujours ces derniers aux agences régionales de santé.

Pour lire l'intégralité de cet article,vous devez être abonné au magazine Le Journal du Médecin Coordonnateur :
Déjà abonné ? Connectez-vous

Rejoignez la communauté de nos abonnés et retrouvez quotidiennement les actus et le meilleur de l'information du secteur !
ABONNEZ-VOUS
Partager cet article

Retour aux actualités