Actualités
5 avril 2022

Ehpad : quand la Cour des Comptes dessine un vaste plan de réforme

Après son très bon rapport sur la prévention de la perte d’autonomie (cf MMR 246) paru en novembre 2021, la Cour des comptes a poursuivi ses investigations en consacrant un volet spécial dans son rapport annuel 2022 sur l’accompagnement des personnes âgées en Ehpad durant la crise sanitaire. Puis, deux semaines plus tard, c’est carrément un rapport entièrement consacré à « la prise en charge médicale des personnes âgées en Ehpad » dont nous ont gratifié les sages de la Rue Cambon. Le MMR a analysé pour vous les principaux enseignements à retenir de ces travaux.

C’est un travail d’enquête inédit qu’a mené la Cour des Comptes à propos de la prise en charge médicale dans les Ehpad. Pas moins de 57 établissements ont été contrôlés par les Chambres régionales des Comptes et par la Cour des comptes elle-même, tous secteurs confondus : public hospitalier, public autonome, privé associatif et privé commercial.

Le rapport débute par un postulat assez clair sur la situation macroéconomique du secteur : l’augmentation des dépenses n’a pas permis de répondre aux besoins d’une population sénior de plus en plus fragile. Certes, le volume global de la dépense publique consacrée aux soins et à la dépendance en Ehpad a progressé de 30 % entre 2011 et 2019, soit trois fois plus vite que le PIB. Mais cette augmentation s’inscrit dans un contexte particulier : alors que 42 % des personnes âgées en Ehpad étaient atteintes de la maladie d’Alzheimer en 2015, elles sont aujourd’hui plus de 57 % à souffrir d’une maladie neurodégénérative. Une progression ultra-rapide.

Pour lire l'intégralité de cet article,vous devez être abonné
au magazine Le Mensuel des Maisons de Retraite :
Déjà abonné ? Connectez-vous

Rejoignez la communauté de nos abonnés
et retrouvez quotidiennement les actus et le meilleur de l'information du secteur !
ABONNEZ-VOUS

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire