Actualités
16 décembre 2022

Ehpad publics : une génération qui s’engage

Le Mensuel est allé ce mois-ci à la rencontre de jeunes directeurs d’établissement sanitaire, social et médico-social (D3S) issus des deux dernières promotions de l’Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique (EHESP). Au moment où les directeurs d’Ehpad commerciaux vivent de plein fouet les suites de l’affaires Orpéa, nous avons voulu aller comprendre les motivations et les difficultés d’une nouvelle génération qui a décidé de s’investir au sein du secteur public.

Simone de Beauvoir et Gisèle Halimi : ce n’est pas un hasard si les noms des deux dernières promotions de directeurs d’établissement sanitaire, social et médico-social (D3S) issues de l’Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique (EHESP) rendent hommage à ces deux personnalités, tant l’engagement et la ténacité définissent une profession qu’aucune crise n’aura épargnée ces dernières années.

Il en faut, en effet, de l’engagement et des convictions, pour choisir en 2022 de diriger des Ehpad publics ou des pôles gériatriques dans des centres hospitaliers de proximité. D’autant que ces deux promotions sont les premières propulsées dans le grand bain professionnel depuis la crise sanitaire de 2020…

Pour lire l'intégralité de cet article,vous devez être abonné au magazine Le Mensuel des Maisons de Retraite :
Déjà abonné ? Connectez-vous

Rejoignez la communauté de nos abonnés et retrouvez quotidiennement les actus et le meilleur de l'information du secteur !
ABONNEZ-VOUS

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire