Actualités
30 mai 2022

Ehpad plate-forme, place des familles : le manque d’imagination au pouvoir

Le mois dernier, nous vous décrivions le contenu des décrets parus un peu en catastrophe au lendemain du second tour des présidentielles. Il s’agissait de répondre dans l’urgence à la crise médiatique provoquée par Orpéa. Mais à force de confondre vitesse et précipitation, l’Etat a gâché une belle occasion de réfléchir.

Après l’affaire Orpéa, le Gouvernement avait promis de réagir rapidement : ce fut le cas. Mais il n’avait pas promis de réagir intelligemment. C’est donc avec une pusillanimité coupable qu’il a publié quelques décrets qui manquent singulièrement de souffle et d’ambition. Quelle occasion gâchée !

Reprenons le fil. Depuis quelques années, l’idée de réfléchir à un Ehpad « plate-forme de services » se fait jour. Au point que nombre d’établissements passent, avec les ARS, par le dispositif de l’article 51 pour imaginer des scénarios permettant d’aller vers ce qu’on appellera au choix Ehpad « hors les murs », Ehpad à domicile ou Ehpad plate-forme.

Pour lire l'intégralité de cet article,vous devez être abonné
au magazine Le Mensuel des Maisons de Retraite :
Déjà abonné ? Connectez-vous

Rejoignez la communauté de nos abonnés
et retrouvez quotidiennement les actus et le meilleur de l'information du secteur !
ABONNEZ-VOUS

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire