Actualités
5 mars 2019

Ehpad, domicile, solutions alternatives : penser l’offre de demain

En confiant ce groupe de travail au binôme Burstin-Bourquin, on savait qu’on allait pas s’endormir en lisant le rapport de l’Atelier 8 consacré à « l’offre de demain », la directrice générale de la CNSA et l’ancien directeur de l’Autonomie de l’ARS Ile-de-France devenu tout récemment conseiller à la Fédération Hospitalière de France, n’ayant pas l’habitude d’écrire pour ne rien dire. Surtout sur « le » sujet à la mode du moment.

Malgré la préférence affichée par les français pour le maintien à domicile, le taux d’institutionnalisation en Ehpad est, en France, un des plus élevés d’Europe. Et malgré un contexte de création rapide de places d’Ehpad depuis 15 ans, d’augmentation des moyens alloués ou d’élévation du niveau de formation des personnels, jamais les Ehpad n’ont eu aussi mauvaise presse.

Dès lors, ce groupe de travail a inscrit d’emblée sa réflexion autour de 3 priorités :

  • Permettre d’abord un soutien à domicile tant que c’est le choix de la personne et que ce choix est soutenable financièrement et humainement
  • Offrir ensuite des alternatives au domicile « stricto sensu » via les formules d’habitat groupé
  • Améliorer enfin l’accueil en Ehpad même si cette solution ne sera peut-être pas celle qui sera privilégiée par les générations futures
Pour lire l'intégralité de cet article,vous devez être abonné au magazine Le Mensuel des Maisons de Retraite :
Déjà abonné ? Connectez-vous

Rejoignez la communauté de nos abonnés et retrouvez quotidiennement les actus et le meilleur de l'information du secteur !
ABONNEZ-VOUS
Partager cet article

Retour aux actualités