Actualités
© Leigh Prather

11 décembre 2018

Droit de prescrire :
la journée de la marmotte est terminée

Dans un célèbre film américain, intitulé Le jour sans fin, le héros revivait invariablement chaque matin, la journée de la marmotte.

L’image pourrait parfaitement s’appliquer au débat autour du droit de prescrire du médecin coordonnateur. On pensait la question définitivement close, à la suite notamment des dernières Assises des médecins coordonnateurs, durant lesquelles les principales fédérations avaient convenu, suite à leurs travaux aux côtés de la DGCS, que le droit de prescrire pour le médecin coordonnateur n’était pas à, quelques exceptions près, une bonne option.

Pour lire l'intégralité de cet article,vous devez être abonné
au magazine Le Journal du Médecin Coordonnateur :
Déjà abonné ? Connectez-vous

Rejoignez la communauté de nos abonnés
et retrouvez quotidiennement les actus et le meilleur de l'information du secteur !
ABONNEZ-VOUS
Partager cet article

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire