Actualités
30 décembre 2022

DPC : un imbroglio à clarifier

Un arrêté publié le 13 décembre au Journal Officiel enrichit le développement professionnel continu (DPC) des professionnels de santé de 90 orientations, par professions ou spécialités, pour le triennat 2023-2025.

Chaque médecin, selon sa spécialité, doit donc s’appuyer sur son CNP de référence pour mettre en œuvre ces orientations. En théorie, les médecins coordonnateurs devraient se tourner vers le CNP de gériatrie, mais comme bon nombre d’entre eux sont issus de la médecine générale, certains considèrent que leur référent est le CNP de leur spécialité d’origine. Bref, un véritable imbroglio qu’il conviendra de rapidement clarifier.


Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire