Actualités
6 avril 2021

Dominique Monneron, directeur général de la Fondation Partage et Vie

À l’occasion des 20 ans de la Fondation Partage et Vie, son directeur général revient sur les deux décennies passées et nous parle des projets futurs.

Le MMR : La Fondation Partage et Vie fête ses 20 ans d’existence. Pouvez-vous nous redire en deux mots quelles furent les grandes étapes de la vie de la Fondation depuis 20 ans ?

Dominique Monneron : Il y a eu une vie avant la Fondation Partage et Vie puisqu’elle a été créée en 2001 par la Caisse d’Epargne à partir de l’Association nationale Seniors Services Écureuil (ANSSE) qui regroupait alors 25 établissements qui étaient sous la responsabilité de diverses Caisses d’épargne en France.

Avec la loi de 1999 réformant les Caisses d’Épargne, s’est posée la question d’un financement d’intérêt général (IG). C’est alors que Charles Milhaud qui était à l’époque le président du Directoire de la Caisse nationale des Caisses d’Epargne a décidé de créer la Fondation Caisse d’Épargne pour la Solidarité avec la volonté que cette fondation d’utilité publique soit essentiellement tournée vers la vulnérabilité et la dépendance.

Pour lire l'intégralité de cet article,vous devez être abonné
au magazine Le Mensuel des Maisons de Retraite :
Déjà abonné ? Connectez-vous

Rejoignez la communauté de nos abonnés
et retrouvez quotidiennement les actus et le meilleur de l'information du secteur !
ABONNEZ-VOUS

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire