Actualités
© Valérie Lespez - EHPA Presse

4 avril 2013

Des jardins en Ehpad, pour quoi faire ?

Étonnante étude que celle menée par la Fondation Médéric Alzheimer sur les jardins des établissements accueillant des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Elle dresse une typologie très intéressante de l'utilisation des espaces verts en Ehpad.

L’idée n’est pas, assure la Fondation Médéric Alzheimer, « de formuler une injonction à créer un jardin ou de définir un jardin type ». Avec son étude « Jardins : des espaces de vie au service du bien-être des personnes atteintes par la maladie d’Alzheimer et de leur entourage », la Fondation veut juste proposer des pistes de réflexion, et donner des exemples de jardins issus de ses pérégrinations sur le terrain (étude à lire ici).

Alors que les jardins « thérapeutiques » fleurissent à droite et à gauche, alors que cette terminologie désigne parfois un peu abusivement un bout de pelouse et une allée de caillous, cette étude est très éclairante à la fois sur les motivations des établissements à créer des espaces verts qui servent à quelque chose, et sur la typologie des jardins que dresse la fondation. « Jardins des rencontres » ou « jardins passerelles », « jardins en action », « jardins des sens et de la mémoire », « jardins de la créativité », « jardins de la transmission et du don », « jardins liberté », « jardins du souvenir »… jusqu’aux « jardins vitrine », l’étude détaille ce que font les professionnels du grand âge de ces espaces, en France et à l’étranger. Instructif… et poétique !

Partager cet article

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire