Actualités
15 mars 2012

Des départements toujours plus sous pression

Dans une étude en date de mars 2012, s'appuyant sur les bilans de 2010,  la direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees) établit un nouvel état des lieux des dépenses sociales des départements. Résultat : les dépenses poursuivent leur envolée, notamment celles liées à la prise en charge des personnes handicapées. 

Cherchez l'erreur : entre 2009 et 2010, les dépenses sociales des conseils généraux ont augmenté de 4,8% pour atteindre les 26 milliards d'euros. Dans le même temps, les diverses dotations et subventions allouées par l'Etat ont diminué de 1,4 % ! Résultat, la pression s'accentue sur des budgets départementaux de plus en plus difficiles à équilibrer, notamment du fait de la crise, qui fait exploser les dépenses d'insertion (RSA, contrats d'avenir, etc.), en hausse de 10,7 %.

A coté de cette inflation des dépenses d'insertion, la hausse des budgets consacrés à la perte d'autonomie paraitrait presque modeste. Globalement, le secteur personne âgée, deuxième poste de dépense derrière les missions d'insertion avec 6,5 milliards d'euros, voit son enveloppe nette grossir de 1,3%, principalement du fait de la hausse du nombre de prestations délivrées dans le cadre de l'APA (mobilisée à 53 % en établissement).

Si les dépenses d'APA semblent s'être à peu près stabilisées (en comparaison avec la forte inflation avant suivi la mise en place de la prestation, en 2002), les coûts liés à la prestation de compensation du handicap (PCH) connaissent par contre une brusque envolée (+22 %).

Ces chiffres nationaux cachent toutefois de fortes disparités régionales. Comme le souligne l'étude, alors qu'un quart des départements enregistrent une hausse modérée des dépenses liées aux personnes handicapées (moins de 0,7 % d'augmentation), celles-ci s'envolent chez un quart des autres (+ de 9,9 % d'augmentation). 

Partager cet article

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire