Actualités
29 décembre 2021

Dénutrition : un enjeu de santé publique…

Le 10 novembre dernier, la Haute Autorité de Santé (HAS) a présenté de nouvelles recommandations quant aux critères diagnostiques de la dénutrition chez la personne de 70 ans et plus. Cette définition de la dénutrition permet de diagnostiquer mais aussi d’évaluer les niveaux de sévérité. Elle était très attendue car elle représente une évolution par rapport aux critères publiés en 2007 et elle vient compléter ceux de 2019 pour l’enfant et l’adulte.

Si la définition de la dénutrition est identique quels que soient les sujets, certaines spécificités concernent la population âgée dont : son hétérogénéité, les étiologies multiples de la dénutrition, les modifications physiologiques rencontrées au cours du vieillissement et l’aggravation d’autres comorbidités. En EHPAD, à domicile ou à l’hôpital, une diversité d’outils utilisés entraine des prévalences différenciées pour des populations similaires. De fait « La perte de poids et l’IMC peuvent être utilisés pour le diagnostic de la dénutrition en considérant que la borne d’IMC doit être adaptée dans la population » selon la HAS. Cependant l’évaluation de la masse musculaire n’est pas suffisante, car la qualité musculaire (ratio force sur masse, densité musculaire, contenu lipide musculaire) serait un marqueur de la sarcopénie chez les personnes âgées.

Pour lire l'intégralité de cet article,vous devez être abonné
au magazine Le Mensuel des Maisons de Retraite :
Déjà abonné ? Connectez-vous

Rejoignez la communauté de nos abonnés
et retrouvez quotidiennement les actus et le meilleur de l'information du secteur !
ABONNEZ-VOUS

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire