Actualités
15 septembre 2022

CNSA – Orpéa : la guerre des nerfs

L’Etat a mis sa menace a exécution et réclame 55,8 millions d’euros au groupe Orpéa, au titre de sommes, selon elle, indûment perçues et provenant des crédits de la Sécurité Sociale. Un rapport de force s’installe au sujet des salaires des « faisant fonction » dans un contexte de ressources humaines tendu pour les établissements.

L’ancienne ministre déléguée chargée de l’autonomie, Brigitte Bourguignon, l’avait en quelque sorte prophétisé le 26 mars dernier : « Nous nous accordons le droit de demander la restitution des dotations publiques qui n’auraient pas été utilisées en direction des résidents comme il se doit ». Déterminée à l’époque à « taper fort » à la suite des révélations du rapport des inspections générales des finances (IGF) et des affaires sociales (IGAS), la menace sibylline de l’ancienne ministre a depuis été mise à exécution cet été.

Pour lire l'intégralité de cet article,vous devez être abonné
au magazine Le Mensuel des Maisons de Retraite :
Déjà abonné ? Connectez-vous

Rejoignez la communauté de nos abonnés
et retrouvez quotidiennement les actus et le meilleur de l'information du secteur !
ABONNEZ-VOUS

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire