Actualités
25 février 2022

CNSA : clap de fin pour Marie-Anne Montchamp

Elle aurait enquillé un second mandat : le Gouvernement en a décidé autrement. C’est vrai qu’en réinventant le rôle même de présidente de la CNSA, et donc en prenant beaucoup de place, elle en a gêné plus d’un. Ou plus d’une. Elle n’en restera pas moins la présidente la plus rayonnante qu’ait connue la CNSA depuis 2005.

Elle l’a annoncé devant la presse le 24 janvier : Marie-Anne Montchamp ne se succèdera pas à elle-même. Présidente de la CNSA depuis octobre 2017, le Gouvernement – et donc, au final, Emmanuel Macron, qui garde la haute main sur les nominations – a décidé de ne pas la renouveler. Certes, officiellement, l’ancienne ministre explique qu’elle ne souhaitait pas un second mandat. En réalité, elle sait depuis plusieurs mois maintenant que le Gouvernement fait tout pour lui trouver un remplaçant.

Pour lire l'intégralité de cet article,vous devez être abonné
au magazine Le Mensuel des Maisons de Retraite :
Déjà abonné ? Connectez-vous

Rejoignez la communauté de nos abonnés
et retrouvez quotidiennement les actus et le meilleur de l'information du secteur !
ABONNEZ-VOUS

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire