Actualités
© Emera

23 mai 2013

Classement des maisons de retraite :
la médaille et son revers

Le traditionnel classement des maisons de retraite publié hier par France Info met en exergue une « envolée » du reste à charge sur les dernières années. Mais les auteurs de cette enquête y voient la « contrepartie » de l’amélioration globale de la qualité des quelque 10 000 établissements inspectés.

Elle court, elle court, la hausse du reste à charge : plus de 25% d’augmentation en quatre ans, avec un minimum à 40 euros par jour (contre 35 l’année précédente) et des pointes à 220 euros. Voilà pour le constat dressé par France Info et JTL Editions, dans la 8livraison de leur classement des maisons de retraite.

Leur analyse conforte cependant les établissements : « L’évolution très significative des tarifs correspond a une évolution très positive sur la qualité d’hébergement », explique David Jacquet, directeur de JTL. Il souligne en particulier les efforts entrepris pour réhabiliter « 60% à 70% du parc en huit ans ». Une estimation sur l’ensemble du parc des établissements, car cette enquête au long cours mélange allègrement Ehpad, USLD, foyers logements, Marpa et résidences services.

En tout cas, l’adaptation des établissements aux contraintes réglementaires croissantes conduit aussi à construire de nouveaux bâtiments, « tous pourvus de chambres individuelles de plus de 20 m2, d’équipements domotiques et de plusieurs lieux de vie », ajoute-t-il.

Mais ce confort n’est pas à la portée de toutes les bourses et les établissement les plus chers restent sous-occupés, quand les structures « meilleur marché » affichent des délais d’attente de six mois à deux ans, assurent les auteurs de l’enquête. Preuve s’il en faut qu’aucun palmarès ne surpasse encore la logique du portefeuille.

Partager cet article

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire