Actualités
© Patrick Dagonnot

3 mars 2020

Buzyn : quel bilan ?

Finalement, Agnès Buzyn ne présentera pas la loi Grand Âge devant le Parlement. Elle attendait que la réforme des retraites et la crise de l’hôpital soient derrière elle pour s’atteler enfin à un projet auquel elle croyait et qu’elle avait, au fil du temps, fait sien.

Certes, au début de son mandat en mai 2017, il n’était pas question d’une loi qui ne figurait même pas dans le projet présidentiel. C’était sans compter l’annonce surprise par Emmanuel Macron en juin 2018 d’une loi Grand Âge et Autonomie. Aussitôt, Agnès Buzyn lance les concertations confiées à Dominique Libault qui, en mars 2019, publiera 175 propositions. Elle complètera le dispositif en confiant une mission à Myriam El Khomri sur les métiers du grand âge.

Pour lire l'intégralité de cet article,vous devez être abonné
au magazine Le Journal du Médecin Coordonnateur :
Déjà abonné ? Connectez-vous

Rejoignez la communauté de nos abonnés
et retrouvez quotidiennement les actus et le meilleur de l'information du secteur !
ABONNEZ-VOUS
Partager cet article

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire