Actualités
9 septembre 2019

Bien être des personnels :
certains en ont rêvé, d’autres l’ont fait

Pour redonner aux salariés de plusieurs Ehpad et d’une USLD du Maine-et-Loire l’envie de venir travailler, deux cadres de santé ont élaboré le programme opTEAMisme. Une démarche s’appuyant sur de nombreux leviers basés notamment sur la reconnaissance et la participation.

Quand Sophie d’Astier de la Vigerie et Sébastien Rétif, débarquent au centre hospitalier de Châteaubriant-Nozay-Pouancé, dans le Maine-et-Loire, en 2015, la situation des personnels est loin d’être au beau fixe. En charge d’une USLD et de deux secteurs d’Ehpad, les deux cadres de santé découvrent l’étendue des dégâts. « Les salariés étaient clairement en perte de sens, lassés par un fonctionnement qui était avant tout une source d’épuisement. Tout ceci se concrétisait par un nombre très important de contractuels intervenant sur des missions courtes et un taux d’absentéisme qui atteignait 33 % du personnel pour ce qui était de l’USLD. Une situation qui générait de nombreuses tensions notamment lors des périodes critiques comme le week-end ou lors des vacances », raconte Sophie d’Astier de la Vigerie. Pour faire face, les deux cadres de santé échangent avec leur direction et dressent quelques pistes d’action.

Pour lire l'intégralité de cet article,vous devez être abonné au magazine Le Journal du Médecin Coordonnateur :
Déjà abonné ? Connectez-vous

Rejoignez la communauté de nos abonnés et retrouvez quotidiennement les actus et le meilleur de l'information du secteur !
ABONNEZ-VOUS
Partager cet article

Retour aux actualités