Actualités
4 février 2021

Bernard Bensaïd : le trublion de « l’ associatif »

Difficile de constituer un dossier sur le secteur associatif sans évoquer le cas de Bernard Bensaïd, ce polytechnicien qui, à la tête de Doctegestio, défraie régulièrement la chronique. Car ce dirigeant, vibrionnant d’idées et à l’abord sympathique, s’est fait une spécialité de provoquer des polémiques partout où il passe.

La spécialité du Bernard Bensaïd ? Reprendre des associations en difficulté – ce qui lui a valu dans quelques gazettes le sobriquet de « Bernard Tapie du médico-social » – pour les remettre à flots. Ce qu’il arrive souvent à faire notamment dans le secteur de l’aide à domicile où il a fait quelques miracles. Sa recette ? « Il met les gens au boulot, sauve les emplois et redresse l’économie de beaucoup de structures » reconnaît un acteur du secteur. Résultat : il compte aujourd’hui plus de 70 antennes de services d’aide à domicile partout en France.

Mais – car il y a un « mais » – partout où il passe Bernard Bensaïd ne laisse pas indifférent. Candidat victorieux au rachat d’une clinique mutualiste à Grenoble, il est depuis quelques semaines au cœur d’une guerilla avec la Métropole qui dénie à DocteGestio sa nature sociale et solidaire.

Pour lire l'intégralité de cet article,vous devez être abonné
au magazine Le Mensuel des Maisons de Retraite :
Déjà abonné ? Connectez-vous

Rejoignez la communauté de nos abonnés
et retrouvez quotidiennement les actus et le meilleur de l'information du secteur !
ABONNEZ-VOUS

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire