Actualités
© Atelier AA - Architecture Humaine

2 décembre 2020

Architecture de demain : Comment ne pas foncer dans le mur ?

[Attention spoiler] Si vous cherchez un plan d’architecte tout fait de l’Ehpad de demain, vous ne le trouverez pas dans les pages suivantes. Pourquoi ? Parce que cela n’existe pas, et heureusement !

C’est un point sur lequel tout le monde s’accorde désormais : le modèle de l’Ehpad doit évoluer. « En 20 ans, les curseurs ont beaucoup changé dans nos sociétés. Même l’hôtellerie, qui fut une des inspirations de l’Ehpad au début des années 2000 a fondamentalement changé… mais l’Ehpad, lui, n’a pas bougé », souligne en introduction de notre entretien Régine Charvet Pello, experte en design sensoriel et directrice générale de RCP et Certesens. Il est donc temps de faire évoluer ce modèle vieux de 20 ans pour s’adapter notamment à ce que seront les nouvelles exigences des « vieux de demain », héritiers de la Génération mai 68 éprise de liberté et d’autonomie. Car même si la majorité des Français souhaite vieillir à domicile et si l’habitat « API » a actuellement le vent en poupe, l’Ehpad demeure et demeurera indispensable à la prise en charge des personnes les plus touchées par la perte d’autonomie, notamment psychique. La question n’est donc pas de savoir s’il faut ou non remplacer ces établissements mais bien de trouver les moyens de les faire évoluer pour construire cet Ehpad de demain, ou plus exactement « ces » Ehpad de demain, le modèle unique standardisé étant très éloigné des aspirations et enjeux actuels et futurs.

Pour lire l'intégralité de cet article,vous devez être abonné
au magazine Le Mensuel des Maisons de Retraite :
Déjà abonné ? Connectez-vous

Rejoignez la communauté de nos abonnés
et retrouvez quotidiennement les actus et le meilleur de l'information du secteur !
ABONNEZ-VOUS

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire