Actualités
14 février 2019

Anne-Sophie Pelletier
vous fait la leçon

À l’instar de l’infirmière Mathilde Basset, qui explique dans un livre les raisons pour lesquelles elle a rendu son uniforme, la médiatique Anne-Sophie Pelletier vient de publier un brûlot sur les Ehpad intitulé subtilement « Ehpad : une honte française ». Sans point d’interrogation.

Il y a au fond quelque chose d’assez remarquable dans le parcours d’Anne-Sophie Pelletier. Voilà une femme qui après un parcours professionnel erratique, devient en décembre 2016 aide médico-psychologique en Ehpad. En avril, elle organise un piquet de grève qui durera plus de 100 jours. Puis, épuisée par sa lutte, elle ne reviendra jamais plus dans l’établissement trop occupée à critiquer dans les médias une expérience qui, dans toute sa vie professionnelle, aura donc duré… 4 mois.

Rarement si court investissement dans le secteur des Ehpad aura donné lieu à un tel jackpot ! Car en juin dernier, elle deviendra députée européenne. D’un salaire proche du SMIC, elle passera à 6 600 euros d’indemnités nettes. Car la grève qu’elle aura menée à Foucherans dans un Ehpad privé du Doubs lui aura permis d’être remarquée par le staff de la France Insoumise qui lui a proposé la 5ème place sur sa liste aux Européennes ce qui lui donne l’assurance d’être élue le 24 mai prochain.

Pour lire l'intégralité de cet article,vous devez être abonné
au magazine Le Mensuel des Maisons de Retraite :
Déjà abonné ? Connectez-vous

Rejoignez la communauté de nos abonnés
et retrouvez quotidiennement les actus et le meilleur de l'information du secteur !
ABONNEZ-VOUS
Partager cet article

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire