Actualités
3 janvier 2020

Actus dom’ – Data dom’ – C’est dit

paru dans Le Journal du Domicile

Les news de janvier 2020 analysées par nos soins

ACTUS DOM’

L’activité du domicile grevée

Alors que le coût de la grève pour la SNCF était estimé à 400 millions d’euros par son patron, Jean-Pierre Farandou, dans une interview donnée le 24 décembre, le transport ferroviaire est loin d’être le seul touché. Parmi les secteurs qui le sont le plus, on retrouve les services à la personne. Et pour cause, difficile de télétravailler quand il s’agit d’entretenir un domicile, de s’occuper d’une personne âgée ou de garder un enfant.

Un manque à gagner estimé à 50% du chiffre d’affaires selon certains dirigeants d’entreprises qui envisagent de demander une aide exceptionnelle au gouvernement. Il est surtout urgent que ce dernier fasse ce qu’il faut pour trouver une issue au conflit social et permettre au pays tout entier de reprendre une activité normale.


Start-ups SAP

Le résultat peut surprendre, une étude sur le potentiel de réussite des Start-ups classe le service à la personne comme le 3ème secteur le plus porteur. En résumé, l’étude réalisée par Yougov pour le magazine Maddyness, spécialiste des starts-up, auprès d’un échantillon de Français fait apparaître le podium suivant concernant les domaines où ils souhaitent voir des nouveautés révolutionner leur quotidien : la medtech (citée par 73% des sondés), l’énergie et l’environnement (64%) et les services à la personne (59%). Certes, échantillon n’est pas raison, mais l’enseignement est clair :  les Français attendent des innovations qu’elles soient utiles à des besoins individuels ou sociétaux fondamentaux. Un signal fort pour les investisseurs et les innovateurs du social et de l’environnemental.


Les arrêts maladie continuent

La reprise de l’activité enregistrée en 2018 a évidemment du bon mais pas que… Elle s’est accompagnée d’une hausse des accidents du travail selon les derniers chiffres publiés par l’assurance maladie en décembre : + 2,9 % en 2018, soit 651 103 accidents reconnus, contre 632 918 en 2017. Certes plus de travailleurs, plus d’accidents, mais cela se fait dans un contexte de diminution structurelle des AT : 34 accidents du travail pour 1 000 salariés depuis 5 ans, contre 45 accidents pour 1 000 salariés il y a 20 ans.  Toutefois la hausse est bien réelle en 2018 par rapport à 2017 (34,5 contre 33,4). Et parmi les services les plus sinistrés, on retrouve toujours, enquête après enquête, statistiques après statistiques, l’aide et les soins à la personne (+5%), à égalité avec l’interim. La prévention des risques professionnels a donc encore de beaux jours devant elle.


Data dom’

le chiffre du mois :

C’est selon le baromètre de la Fepem, l’ampleur de la baisse de l’activité mandataire entre 2010 et 2018, pour atteindre 45 millions d’heures déclarées cette dernière année, soit l’équivalent de 25 500 emplois en ETP. Et donc une perte d’emplois équivalente sur 8 ans, compensée par la montée en puissance du mode prestataire, privilégié par les associations et plus encore par les entreprises, qui assurent aujourd’hui la grande partie du développement du secteur.

Le mode mandataire est probablement en voie de stabilisation avec certaines prestations qui continuent de se faire sous ce mode, comme la garde de nuit par exemple, moins chère en mandataire, ou via certains réseaux qui l’utilisent exclusivement, type Shiva et Acadomia. Pour le reste, l’avenir semble bien être au développement du prestataire qui permet une plus grande maitrise du process juridique, financier et RH.


C’est dit

« Nos institutions, nos organisations, nos politiques participent de manière souvent involontaire à gommer les particularités d’un grand nombre de nos concitoyens parce qu’ils vieillissent, parce qu’ils deviennent doucement invisibles. Notre société aurait tout intérêt, au contraire, à s’enrichir de leur vécu, de leur histoire de vie. Le vieillissement est universel et, pour les plus chanceux, nous concernera tous bientôt. »

Audrey Dufeu Schubert, députée de Loire-Atlantique, auteur du rapport « réussir la transition démographique et lutter contre l’âgisme »

 


À LIRE AUSSI
Partager cet article

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire