Actualités
25 avril 2019

Activité physique en Ehpad :
une pratique à la portée de tous

Comment faire de l’activité physique en Ehpad une réalité ? Docteur en biomécanique et responsable de l’Unité clinique d’analyse du mouvement au Centre de santé Rossetti à Nice, Jonathan Bredin nous donne quelques éléments de réponses.

Les vertus de l’activité physique pour les personnes âgées en termes de prévention de la perte d’autonomie ne font désormais plus aucun doute. Depuis plus de dix ans, les études les plus documentées (voir encadré 3) foisonnent pour vanter l’impact de celle-ci sur le plan physiologique, notamment sur l’amélioration des fonctions cardio-respiratoires, la diminution de l’ostéoporose et des maladies cardio-vasculaires. Une activité physique régulière comporte également de nombreux bienfaits sur les fonctions cognitives, la mémoire, ainsi que sur l’estime de soi. Elle agit sur l’humeur et la qualité du sommeil et permet de renforcer le lien social au cours de sa pratique.

Pour lire l'intégralité de cet article,vous devez être abonné au magazine Le Journal du Médecin Coordonnateur :
Déjà abonné ? Connectez-vous

Rejoignez la communauté de nos abonnés et retrouvez quotidiennement les actus et le meilleur de l'information du secteur !
ABONNEZ-VOUS
Partager cet article

Retour aux actualités