Actualités
5 avril 2022

3 questions à Francis Carrier

Militant LGBT et fondateur de GreyPride, Francis Carrier est l’un des co-fondateurs du Conseil National Autoproclamé de la Vieillesse qui a vu le jour en décembre dernier. Il revient pour nous sur son parcours engagé et sur cette nouvelle instance qui ambitionne de porter la « voix des vieux ».

Le MMR : Vous avez commencé par créer GreyPride et on voit bien que, depuis, vous êtes devenu plus largement un représentant des « soixante-huitards ». Pourriez-vous nous parler de la genèse du CNaV ?

Francis Carrier : Cela fait près de 10 ans que je travaille en effet sur le sujet de la vieillesse.  Comme militant de la cause LGBT, je me suis donc naturellement posé la question de savoir si on s’intéressait aux spécificités du vieillissement de ces personnes. J’ai vite compris que personne ne s’était posé la question et que les Seniors LGBT étaient en réalité totalement occultés. On a une fâcheuse tendance à oublier l’identité sexuelle, le genre ou la séropositivité des vieux dans toute la sphère géronto. C’est ce qui m’a conduit il y a 5 ans à créer GreyPride pour lutter contre cette invisibilité.

Pour lire l'intégralité de cet article,vous devez être abonné
au magazine Le Mensuel des Maisons de Retraite :
Déjà abonné ? Connectez-vous

Rejoignez la communauté de nos abonnés
et retrouvez quotidiennement les actus et le meilleur de l'information du secteur !
ABONNEZ-VOUS

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire