Actualités
© Alfonso de Tomás - Fotolia.com

28 mars 2013

CNCPH : des Maisons départementales de l’autonomie sous conditions

Le Comité national consultatif des personnes handicapées (CNCPH) assure ne pas être contre l’idée de Maisons départementales de l’autonomie, qui regrouperaient, en un même lieu, les services actuels des Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) et le guichet unique des personnes âgées. Mais il met de multiples conditions à cette éventuelle transformation.

« Bien que le concept d’évolution des Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) en Maison départementales de l’autonomie (MDA) soit un objectif concevable à long terme, les organisations du CNCPH estiment qu’il est prématuré de s’engager dès à présent sur cette voie. » C’est dit ! Alors que les trois rapports sur le vieillissement rendus au Premier ministre (lire ici et dans le Mensuel des Maisons de Retraite de mars) vantent les mérites des Maisons départementales de l’autonomie, les représentants des personnes handicapées font preuve de beaucoup moins d’enthousiasme.

Lors de sa dernière assemblée plénière, le 26 mars, le CNCPH s’est prononcé pour la prudence. Il prévient : pas question de voir apparaître, dans le prochain débat parlementaire sur le projet de loi sur la décentralisation, un amendement qui viendrait transformer les MDPH en MDA. Les représentants du secteur du handicap veulent « qu’un débat spécifique soit mené, dans la durée,  avec l’ensemble des organisations représentatives des deux secteurs [personnes âgées et handicap,ndlr] ». Ils veulent aussi que les MDPH soient « consolidées et stabilisées dans leur fonctionnement pour exercer pleinement leurs missions » avant d’opérer une quelconque transformation. Ils veulent enfin que les quelques MDA existantes (en Côte d’Or, Cantal, Corrèze, Manche, etc.) soient évaluées et « qu’un bilan qualitatif associant les usagers soit réalisé ».

De plus, le CNCPH « rappelle fermement le maintien du statut de GIP à durée indéterminée des MDPH, dont la gouvernance est confiée à une commission exécutive. Aucun nouveau modèle de Maisons départementales de l’autonomie ne pourrait se concevoir avec une remise en cause de ce statut ». Bref, c’est pas gagné.

Partager cet article

Retour aux actualités


Commentaires

Vous devez être identifié pour pouvoir lire ou écrire un commentaire